L’entretien du mobil-home et de sa terrasse

terrasse de mobil-home

Même si vous n’habitez dans votre mobil-home que durant la saison estivale, un entretien régulier est tout de même indispensable pour garder les lieux en bon état. Vous devez à la fois vous occuper des intérieurs et des extérieurs.

La terrasse

Vous rêvez d’une terrasse de mobil-home pas chère ? Ouverte ou semi-ouverte, définissez les caractéristiques de votre nouvel espace et confiez sa fabrication à cette entreprise française. Je vous promets que la qualité et l’esthétisme seront au rendez-vous. Cela fait près de deux années que j’ai passé commande de ma terrasse en bois et jusqu’ici, le bois n’a subi aucune altération, ni changement de couleur. Le sol, les marchepieds et les rampes de ma terrasse gardent encore superbement leur couleur d’origine.

C’est d’ailleurs le grand avantage du pin, surtout si le bois a bénéficié d’un traitement autoclave. Le matériau ne craint en effet plus ni les champignons, ni les moisissures, ni les insectes. Par contre, le contact prolongé avec les rayons du soleil, l’humidité et la pluie, va irrémédiablement faire virer la surface au gris. Et à moins que ce grisaillement très inesthétique ne vous dérange pas, quelques gestes d’entretien sont nécessaires.

Concernant ma terrasse, deux fois par an, j’applique sur tous les éléments en bois du saturateur. Je n’utilise que les solutions à base d’huile de lin. Toutefois, dans la mesure où c’est le sol qui subit en premier les agressions extérieures, ainsi que les incessants va-et-vient, je mets deux couches à une journée d’intervalle. Mais auparavant, je programme à chaque fois un grand lavage avec un balai-brosse et de l’eau savonneuse. Attention, contrairement à ce que l’on dit, le nettoyeur à haute pression est fortement déconseillé.

L’extérieur et l’intérieur du mobil home

terrasse de mobil-home

Une fois la surface de la terrasse terminée au niveau de son entretien, vous devez encore vous occuper de l’extérieur, notamment des façades. Ici aussi, si vous avez des murs en bois vous êtes dans l’obligation de les traiter pour les protéger contre les néfastes rayons UV. D’où ma décision de préserver sa couleur naturelle avec une couche de lasure tous les ans pour que la surface du bois vieillisse merveilleusement bien.

Personnellement j’avais refusé catégoriquement de peindre les murs, pour ne pas avoir à les repeindre régulièrement. Néanmoins, la chose à ne surtout pas faire est d’utiliser du vernis. Ce produit réagit très mal au long prolongement à l’exposition au soleil. Donc à éviter à tout prix. Pour ce qui est maintenant de l’intérieur de votre mobil-home, c’est exactement comme lorsque vous faites le ménage dans votre maison, sauf que ça vous ne vous prendra pas beaucoup de votre temps, puisqu’il y a moins de surface à couvrir.

Le revêtement du sol quant à lui est dans la majorité des cas en linoléum. Un coup de serpillère trempée dans de l’eau savonneuse tiède et le tour est joué. Enfin, dans le cas où le mobil-home est à des kilomètres de votre lieu de résidence, ne pas oublier avant l’arrivée de l’hiver de débrancher l’alimentation en gaz, l’éléctricité et le chauffe-eau.

Écrit par Jeff le dans Autour du jardin

Commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : jwq7qmbmza